Les quatre endroits que j'ai préféré lors de mon voyage en Tanzanie


La Tanzanie figurait dans ma longue liste des pays que je veux voir absolument au cours de ma vie, et j'ai enfin pu m'y rendre l'année dernière. Mon objectif de voyage était de voir le maximum d'espaces sauvages, car la Tanzanie est une terre peuplée de savanes immenses, de volcans jaillissant de la terre, de grands lacs ... Avant de partir, il m'a fallu faire une demande de visa car je n'en avais pas mais ça a été très simple. Pour entrer en Tanzanie, il faut un E-visa dont on fait la demande sur le site eservices.immigration.go.tz. Il faut joindre une copie de son passeport et une photo d'identité et régler les frais qui s'élèvent à environ 40€. Une fois mon visa en poche, je me suis envolée pour la Tanzanie, trois semaines de rêve éveillé ! J'ai aimé tout ce que j'ai vu mais il y a quatre lieux qui m'ont particulièrement émue, je vous les présente. 



Ngorongoro, le magnifique


Ngorongoro est le nom d'un cratère éteint qui se situe au nord du pays. Etendu sur plus de vingt kilomètres de diamètre, il est immensément verdoyant et offre des paysages de premier matin du monde. C'est un lieu très émouvant où la contemplation est inévitable. Le Ngorongoro est une immense réserve faunique où évoluent notamment de nombreux oiseaux (400 espèces habitent le cratère), dont les flamands roses que l'on peut observer par centaines, particulièrement au lac Makat. Autour de ce lac, j'ai pu également observer des hippopotames et des buffles, c'était magique. Le seul bémol est que le cratère du Ngorongoro est très réputé et donc très fréquenté. 


Le parc national du Serengeti


Egalement situé dans le nord de la Tanzanie, ce parc est le deuxième plus grand d'Afrique avec près de 15 000km² de superficie. S'il est l'un des plus vastes, c'est aussi l'un des plus somptueux. Les paysages sont à couper le souffle et une pléiade d'animaux évoluent là en toute liberté. Lors de ma visite, j'ai pu observer des gazelles, des buffles, des girafes et des éléphants, et j'ai même pu apercevoir au loin un groupe de lions. Ce site est l'un des derniers paradis naturels que compte encore notre planète. On en prend réellement conscience quand on s'y trouve. Ce lieu est exceptionnel, j'espère pouvoir y retourner un jour.


La réserve de Selous


Inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO, cette réserve est la plus grande d'Afrique et la deuxième plus grande au monde. Seuls 8% des terres de la réserve sont accessibles aux touristes et se trouvent au nord de Selous. Le lieu est unique et c'est là que vit la plus grande communauté d'éléphants du pays. J'ai d'ailleurs eu l'opportunité, lors de ma visite, d'en voir plusieurs dizaines. La faune ici se compose également de buffles, de lycaons, de lions, de rhinocéros, d'hippopotames, ou encore de babouins, de guépards et de crocodiles. Toute la beauté de l'Afrique est comprise dans ce territoire.


Le parc national de Ruaha


Situé au centre de la Tanzanie, c'est le deuxième plus grand parc du pays. Dès que j'ai posé le pied sur ce territoire, j'ai été submergée par sa beauté. Les pistes s'organisent le long de la rivière Ruaha si bien qu'on profite de paysages pleins de vie, tant du point de vue de la faune que de la flore. La première y est très diversifiée avec notamment des éléphants (j'ai pu voir deux grands troupeaux), des impalas, des hyènes, des léopards, des guépards et des lions. Ce parc est également le lieu qui renferme le plus grand nombre d'oiseaux de la Tanzanie. Quel que soit le temps qu'on y passe, on est sans cesse surpris et émerveillé.